Menu Fermer

Comment réaliser votre bilan retraite ?

bilan-calcul-retraite.jpg

Si vous avez déjà passé l’âge de 45 ans, vous voudriez bien attendre un instant et réfléchir aux questions suivantes. Comment s’est déroulée votre carrière ? Pendant combien d’années avez-vous effectivement travaillé ? Quel âge de départ en retraite vous conviendrait le mieux, financièrement ? Quel sera le montant maximal de votre pension de retraite, tous régimes et tous avantages pris en compte ? S’il vous faut du temps pour répondre à ces questions, alors vous avez besoin d’un bilan retraite tout de suite. Et si vous ne savez pas comment le réaliser, vous le saurez avant d’avoir atteint la fin de cette page.

Pourquoi réaliser votre bilan retraite maintenant ?

Le bilan retraite dresse un bilan technique de votre parcours professionnel et révèle l’âge optimal de départ en retraite et les droits dont vous bénéficierez à partir de ce moment.

Convenablement exploitées, ces données aident à concevoir un plan de gestion optimal de l’après-carrière en vue de s’assurer, après l’admission en retraite, un niveau de vie décent et de la sérénité face aux dépenses futures, et ce, même en cas de dépendance.

Cela dit, peut-on réaliser son bilan retraite soi-même ? Oui. Beaucoup le font d’ailleurs. Mais ils le font parfois à leurs risques. En effet, la réalisation d’un bilan retraite demande beaucoup de rigueur et d’attention, car les caisses de retraite commettent parfois, lors de l’enregistrement des carrières, des erreurs susceptibles de réduire le montant des pensions.

Ainsi, des retraités se retrouvent parfois, par la faute d’erreurs commises par leurs caisses, avec une pension largement inférieure au montant réellement mérité. A vous donc de voir s’il vous faut vous faire aider par des cabinets spécialisés.

Comment sont pris en compte les activités professionnelles accomplies à l’étranger ?

Si vous choisissez de vous expatrier, deux cas de figure principaux peuvent se présenter :

– vous avez travaillé dans un pays de l’Union européenne, vous dépendez de l’accord sur l’Espace économique européen EEE : les règles de coordination prévoient de prendre en compte, sous certaines conditions, les périodes accomplies dans un autre État. Chaque régime verse la part de retraite qui lui incombe. Les retraites ainsi calculées sont versées dans le pays de résidence.

– vous avez travaillé dans un pays signataire d’un accord de Sécurité sociale avec la France : votre activité à l’étranger pourra être prise en compte pour le calcul de votre retraite française dans les conditions prévues par l’accord. Le contenu de ces conventions pouvant varier selon les pays, renseignez-vous sur le site de votre organisme de retraite ou du Centre des liaisons européennes et internationales de la Sécurité sociale (www.cleiss.fr).

En dehors de ce dispositif, si vous souhaitez que vos périodes d’expatriation soient prises en compte dans le calcul de votre retraite française, vous pouvez soit cotiser auprès de la Caisse des Français de l’étranger (CFE) pendant votre séjour à l’étranger – ce qui ne vous dispense pas de cotiser auprès du régime étranger – soit racheter ces trimestres (sous certaines conditions) à votre retour Les demandes de rachat doivent être présentées dans un delai de dix ans à compter du dernier jour de l’exercice de la dernière activité à l’étranger.

calcul-bilan-retraite.jpg

Le processus de réalisation du bilan retraite

Que vous vous en chargiez ou qu’un cabinet s’en charge pour vous, la réalisation d’un bilan retraite suit généralement le processus ci-après.

L’audit et la reconstitution de votre carrière

Il s’agit ici de s’assurer que les caisses de retraite ont tenu compte de l’ensemble des périodes pendant lesquelles vous avez été salarié(e). Vous devez, pour cela, vous rendre sur le site « lassuranceretraite.fr » pour obtenir votre relevé de carrière qui détaille l’ensemble de vos activités formelles et de vos droits acquis.

Vérifiez si toutes les données – vos CDD, CDI, vos périodes de chômage, etc. – ont été prises en compte et sont exactes. Si elles ne le sont pas, demandez une régularisation de carrière en envoyant une lettre recommandée avec avis de réception à la caisse de traite concernée. Prenez soin de joindre à la lettre, les copies des pièces justifiant les erreurs commises.

Le calcul de votre future pension de retraite

Après la reconstitution et la régularisation de votre carrière, vous pouvez procéder au calcul de votre future pension de retraite. Le but est d’avoir une idée de votre perte de revenu dès que vous serez admis(e) à la retraite. Le montant pris en compte pour le calcul dépend d’abord de votre salaire annuel moyen de base, c’est-à-dire la moyenne de vos salaires annuels sur vos 25 meilleures années de travail.

On tiendra également compte du taux de retraite – avec une limite de 50% – qui, lui-même, dépend de l’âge auquel vous décidez d’aller en retraite. Vous pouvez y aller à l’âge à taux maximum/plein ou à l’âge légal, auquel cas votre pension sera minorée.

Par exemple, si vous êtes né(e) en 1957, il vous faut avoir payé des cotisations sur 166 trimestres. Une décote de 1.25 par trimestre manquant si ce nombre n’est pas atteint.

Pour aller plus vite, rendez-vous sur des plateformes de simulation du montant des pensions de retraite.

L’optimisation du montant de la pension de retraite

Si après calcul, votre pension ne vous convient pas, vous pouvez essayer de l’optimiser. Plusieurs possibilités peuvent être exploitées dans ce sens :

  • Le départ anticipé pour carrières longues ;
  • La retraite progressive ;
  • Les rachats de trimestre ;
  • Etc.

Il faudra déterminer laquelle de ces possibilités convient le mieux à votre profil. Cela dit, pour réaliser votre bilan retraite, vous pouvez faire appel à un expert retraite qui pourra vous conseiller et réaliser les calculs à votre place en prenant en compte toutes les subtilités de la règlementation – pour que votre départ en retraite se passe en toute sérénité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *