Menu Fermer

Différence entre salarié détaché et expatrié

Dans certains cas, il arrive que l’employé d’une structure privée reçoive l’ordre d’aller travailler à l’étranger. À cet effet, ce dernier à la possibilité d’obtenir un nouveau statut d’employé. Le choix se fera donc entre le statut de salarié détaché et celui de salarié expatrié. Cependant, il est important de faire la différence entre ces deux types de travailleurs à l’étranger.

Le salarié détaché, toujours lié à son entreprise originelle

De façon générale, un salarié détaché est celui-là qui part travailler à l’étranger pour le compte de son entreprise initiale. La durée de sa mission est souvent comprise entre 6 mois et 6 ans ; s’il dépasse une telle durée, il est immédiatement considéré comme un expatrié. Ainsi, il y a de nombreux avantages à être un travailleur détaché, les plus importants sont :

  • Le contrat de travail qui relie l’employé à son employeur est le même ;
  • Aussi, étant toujours considéré comme un travailleur de la structure qui l’a détaché, ce dernier bénéficie toujours des avantages liés à ce statut. Il s’agit entre autres de l’affiliation à la caisse de la sécurité sociale de son pays d’origine.

Cependant, il n’est pas noté que des avantages pour un salarié détaché. En effet, des limites sont observées ; il s’agit par exemple de la limitation de temps ou des cotisations salariales et patronales qui sont toujours prélevées.

L’expatrié totalement libre de choisir

Tout le contraire du salarié détaché, le salarié expatrié n’est plus soumis aux clauses de son précédent contrat de travail. En la matière, un autre contrat lui sera établi selon les règles de son pays d’accueil. Toutefois, son statut d’expatrié lui permettra d’obtenir aussi un certain nombre d’avantages. Ainsi, les principaux atouts d’un contrat d’expatrié sont les suivants :

Différence entre salarié détaché et expatrié

  • Le champ est laissé libre à ce type de travailleurs de changer les modalités de son contrat. Ainsi, ce dernier a la possibilité de modifier les caractéristiques du contrat, sa durée, le revenu à percevoir, etc. ;
  • Le travailleur expatrié, ne faisant plus partie des effectifs de l’entreprise d’origine, il n’est plus contraint de payer les différentes cotisations.

Par ailleurs, il existe aussi des inconvénients relatifs à la signature d’un contrat de travail pour salarié expatrié.

  • N’étant plus obligée de prendre part aux cotisations sociales, au moment de son retour au pays ou à la fin de son contrat d’expatrié, une carence sera observée. Pour un salarié français, ce dernier peut néanmoins, décider de façon volontaire de cotiser à la CFE (caisse des Français à l’étranger) ;
  • Un autre inconvénient est que ce dernier perdra son ancienneté dans l’entreprise originelle ainsi que tous les avantages qui y sont liés.